3 séquence 3 : Voix parlée / voix chantée : Comment les compositeurs s’emparent-ils du mythe de Roméo et Juliette ?

Palet du cours : http://padlet.com/lelievresam/uchw719gdf6l

Created with Padlet

Projet musical :

Juliet Monologue de Barbara Sukowa & the X-Patsys

Extrait du texte de l’Acte III scène 2 :

Gallop apace, you fiery-footed steeds, 
Towards Phoebus’ lodging: such a wagoner 1720
As Phaethon would whip you to the west, 
And bring in cloudy night immediately. 
Spread thy close curtain, love-performing night, 
That runaway’s eyes may wink and Romeo 
Leap to these arms, untalk’d of and unseen. 

Come, night; come, Romeo; come, thou day in night; 1735
For thou wilt lie upon the wings of night 
Whiter than new snow on a raven’s back. 
Come, gentle night, come, loving, black-brow’d night, 
Give me my Romeo; and, when he shall die, 
Take him and cut him out in little stars, 1740
And he will make the face of heaven so fine 
That all the world will be in love with night

Roméo kiffe Juliette de Grand Corps Malade :

Accès au clip : https://youtu.be/RcxRMikZrbY

Méo habite au rez-de-chaussée du bâtiment trois
Juliette dans l’immeuble d’en face au dernier étage
Ils ont 16 ans tous les deux et chaque jour quand ils se
voient
Grandit dans leur regard une envie de partage
C’est au premier rendez-vous qu’ils franchissent le pas
Sous un triste ciel d’automne où il pleut sur leurs corps
Ils s’embrassent comme des fous sans peur du vent et du
froid
Car l’amour a ses saisons que la raison ignore

Roméo kiffe Juliette et Juliette kiffe Roméo
Et si le ciel n’est pas clément tant pis pour la météo
Un amour dans l’orage, celui des dieux, celui des hommes
Un amour, du courage et deux enfants hors des normes

Juliette et Roméo se voient souvent en cachette
Ce n’est pas qu’autour d’eux les gens pourraient se moquer
C’est que le père de Juliette a une kippa sur la tête
Et celui de Roméo va tous les jours à la mosquée
Alors ils mentent à leurs familles, ils s’organisent comme
des pros
S’il n’y a pas de lieux pour leur amour, ils se fabriquent
un décor
Ils s’aiment au cinéma, chez des amis, dans le métro
Car l’amour a ses maisons que les darons ignorent

Roméo kiffe Juliette et Juliette kiffe Roméo
Et si le ciel n’est pas clément tant pis pour la météo
Un amour dans l’orage, celui des dieux, celui des hommes
Un amour, du courage et deux enfants hors des normes

Le père de Roméo est vénèr, il a des soupçons
La famille de Juliette est juive, tu ne dois pas t’approcher
d’elle
Mais Roméo argumente et résiste au coup de pression
On s’en fout papa qu’elle soit juive, regarde comme elle est
belle
Alors l’amour reste clandé dès que son père tourne le dos
Il lui fait vivre la grande vie avec les moyens du bord
Pour elle c’est sandwich au grec et cheese au McDo
Car l’amour a ses liaisons que les biftons ignorent

Roméo kiffe Juliette et Juliette kiffe Roméo
Et si le ciel n’est pas clément tant pis pour la météo
Un amour dans l’orage, celui des dieux, celui des hommes
Un amour, du courage et deux enfants hors des normes

Mais les choses se compliquent quand le père de Juliette
Tombe sur des messages qu’il n’aurait pas dû lire
Un texto sur l’i-phone et un chat Internet
La sanction est tombée, elle ne peut plus sortir

Roméo galère dans le hall du bâtiment trois
Malgré son pote Mercutio, sa joie s’évapore
Sa princesse est tout prêt mais retenue sous son toit
Car l’amour a ses prisons que la raison déshonore
Mais Juliette et Roméo changent l’histoire et se tirent
A croire qu’ils s’aiment plus à la vie qu’à la mort
Pas de fiole de cyanure, n’en déplaise à Shakespeare
Car l’amour a ses horizons que les poisons ignorent

Roméo kiffe Juliette et Juliette kiffe Roméo
Et si le ciel n’est pas clément tant pis pour la météo
Un amour dans un orage réactionnaire et insultant
Un amour et deux enfants en avance sur leur temps.

Je veux vivre dans ce rêve, extrait de Roméo et Juliette de Charles Gounod :

Je veux vivre
Dans ce rêve qui m’enivre
Ce jour encore,
Douce flamme
Je te garde dans mon âme
Comme un trésor!
Je veux vivre, etc.
Cette ivresse de jeunesse
Ne dure, hêlas! qu’un jour!
Puis vient l’heure
Où l’on pleure.
Loin de l’hiver morose
Laisse moi, laisse moi sommeiller
Et respirer la rose,
Avant de l’effeuiller.
Ah! – Ah! – Ah!
Douce flamme!
Reste dans mon âme
Comme un doux trésor
Longtemps encore.
Ah! – Comme un trésor
Longtemps encore.

Tonight, extrait de la comédie musicale West Side Story de Leonard Bernstein (musique), Stephen Sondheim (paroles) et Arthur Laurents (livret) :

MARIA
Only you, you’re the only thing I’ll see forever,
In my eyes, in my words and in everything I do,
Nothing else but you
Ever!

TONY
And there’s nothing for me but Maria,
every sight that I see is Maria.

MARIA
Tony, Tony…

TONY
Always you, every thought I’ll ever know,
Everywhere I go, you’ll be.

MARIA
All the world is only you and me!

TONY
Tonight, tonight,
It all began tonight,
I saw you and the world went away.

MARIA
Tonight, tonight,
There’s only you tonight,
What you are, what you do, what you say.

TONY
Today, all day I had the feeling
A miracle would happen —
I know now I was right.

BOTH
For here you are
And what was just a world is a star
Tonight!

MARIA’S FATHER’S VOICE (from inside)
Maruca!

MARIA (spoken)
I cannot stay. Go quickly!

TONY (spoken)
I’m not afraid,

MARIA
Please.

TONY (kissing her)
Good night.

MARIA
Buenas noches.

TONY
I love you.

MARIA
Yes, yes. Hurry
Wait! When will I see you?

TONY
Tomorrow.

MARIA
I work at the bridal shop across the street.
Madam Lucia’s

TONY
I’ll come there.

MARIA
At closing time. Six o’clock.

TONY
Yes.

MARIA
Good night.

TONY
Good night.

MARIA (calling down)
Tony!

TONY
Ssh!

MARIA
When you come, use the back door.

TONY
Si.

MARIA
Tony!
What does Tony stand for?

TONY
Anton.

MARIA
Te adoro, Anton.

TONY
Te adoro, Maria.

BOTH SING
Good night, good night,
Sleep well and when you dream,
Dream of me
Tonight.

Somewhere, extrait de la comédie musicale West Side Story de Leonard Bernstein (musique), Stephen Sondheim (paroles) et Arthur Laurents (livret) :

There’s a place for us,
Somewhere a place for us.
Peace and quiet and open air
Wait for us
Somewhere.

There’s a time for us,
Some day a time for us,
Time together with time to spare,
Time to learn, time to care,
Some day!

Somewhere.
We’ll find a new way of living,
We’ll find a way of forgiving
Somewhere . . .

There’s a place for us,
A time and place for us.
Hold my hand and we’re halfway there.
Hold my hand and I’ll take you there
Somehow,
Some day,
Somewhere!

Leave a Reply