5ème séquence 2 : Comment une mélodie du Moyen-Âge peut-elle voyager dans le temps ?

Frise

La musique au Moyen-Âge :

Frise interactive. Histoire des arts de la préhistoire à la renaissance : http://www.dida91.ac-versailles.fr/frise/livre1/index.html

Dies Irae :

Dies iræ, dies illa,
Solvet sæclum in favílla,
Teste David cum Sibýlla
Quantus tremor est futurs,
quando judex est ventúrus,
cuncta stricte discussúrus !
Tuba mirum spargens sonur
per sepúlcra regiónum,
coget omnes ante thronum.
Mors stupébit et Natúra,
cum resúrget creator,
judicánti responsar.
Liber scriptus proferétur,
in quo totum continétur,
unde Mundus judicétur.

Jour de colère, que ce jour-là
Où le monde sera réduit en cendres,
Selon les oracles de David et de la Sibylle.
Quelle terreur nous saisira
lorsque le Juge apparaîtra
pour tout juger avec rigueur !
Le son merveilleux de la trompette,
se répandant sur les tombeaux,
nous rassemblera au pied du trône.
La Mort, surprise, et la Nature
verront se lever tous les hommes
pour comparaître face au Juge.
Le livre alors sera ouvert,
où tous nos actes sont inscrits ;
tout sera jugé d’après lui.

Quelle est la différence entre unisson et polyphonie ?

Dies Irae d’Antoine Brumel :

Dies Irae extrait du Songe d’une nuit de Sabbat de la Symphonie Fantastique de Berlioz (vers 2’50) :

Extrait du film Pirate des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence de Rob Marshall. Musique de Hans Zimmer :

« La fête approche », extrait de l’Etrange Noël de M.Jack d’Henry Selick. Musique de Danny Elfman :


L’étrange noël de Mr Jack – La fête approche par disney-world81

Musique de Danny Elfman
Paroles de Danny Elfman

(Clown:)
C’est l’heure, c’est l’heure

(Ensemble:)
La fête approche !

(Clown:)
La fête approche !

(Maire:)
La fête approche ! La fête approche !
Quelle joie !

(Père/Mère/Clown/Maire:)
À nous de jouer !
Pour les enfants
Quelle belle surprise !
C’est à nous de jouer !

(Enfant:)
La fête approche !

(Momie:)
La fête approche !

(Momie/Enfant:)
La fête approche !

(Sorcière:)
Mijotons-leur un cadeau

(Sorcière/Hydre/Choeurs:)
Qu’ils n’oublieront pas de sitôt !

(Ensemble/Maire:)
Tout le monde au travail
Et que ça saute !

(Diable:)
On va faire la fête !

(Choeurs/Vampires:)
La fête approche !

(Canard:)
La fête approche !

(Vampires:)
On emballe les rats, les crotales
Pattes d’araignées, noeuds papillon !

(Démon:)
C’est à nous de jouer !

(Père/Diable/Loup-Garou:)
Au boulot
De scie, de là
Au travail
La fête approche à grands pas !

(Loup-Garou:)
Voilà Jack !

(Jack:)
Mon oeuvre s’achève ! Puis-je y croire enfin ?
Mes songes ! Mes rêves ! Bonheur divin !
Hihihihi !

(Arlequin:)
Ça les étonnera !
C’est tellement sidéral !
Voilà que je transforme un vieux rat
En couvre-chef dictatorial !

(Jack:)
Mes sincères félicitations
Pour ce chapeau vraiment exquis
J’ai à mon tour une suggestion :
Une casquette en chauve-souris !

(Arlequin:)
Ha !

(Jack:)
Mais non, voyons, quelle horreur !
Cette chose est totalement avariée !
Elle est morte depuis des heures !
Elle manque de fraîcheur !
Ça ne peut pas coller !
J’ai dit : ça ne peut pas coller !

(Choeurs/Trois M. Hydre:)
Kalin’ Kakalin’ Kamaya !
Cette fois, la fête approche à grands pas

(Diables/Vampires:)
C’est l’heure ! C’est l’heure !

(Jack:)
C’est l’heure !

(Fantômes:)
La fête approche ! La fête approche !
La la la !

(Choeurs:)
On y est presque !
Elle sera dantesque
Carnavalesque
Et titanesque !

La pleine lune sera là ce soir
Et on chantera…

(Jack:)
Oui… on va faire la fête !

La Mort de Jaques Brel :

La mort m’attend comme une vieille fille
Au rendez-vous de la faucille
Pour mieux cueillir le temps qui passe
La mort m’attend comme une princesse
A l’enterrement de ma jeunesse
Pour mieux pleurer le temps qui passe
La mort m’attend comme Carabosse
A l’incendie de nos noces
Pour mieux rire du temps qui passe
Mais qu’y a-t-il derrière la porte
Et qui m’attend déjà
Ange ou démon qu’importe
Au devant de la porte il y a toi
La mort attend sous l’oreiller
Que j’oublie de me réveiller
Pour mieux glacer le temps qui passe
La mort attend que mes amis
Me viennent voir en pleine nuit
Pour mieux se dire que le temps passe
La mort m’attend dans tes mains claires
Qui devront fermer mes paupières
Pour mieux quitter le temps qui passe
Mais qu’y a-t-il derrière la porte
Et qui m’attend déjà
Ange ou démon qu’importe
Au devant de la porte il y a toi
La mort m’attend aux dernières feuilles
De l’arbre qui fera mon cercueil
Pour mieux clouer le temps qui passe
La mort m’attend dans les lilas
Qu’un fossoyeur lancera sur moi
Pour mieux fleurir le temps qui passe
La mort m’attend dans un grand lit
Tendu aux toiles de l’oubli
Pour mieux fermer le temps qui passe
Mais qu’y a-t-il derrière la porte
Et qui m’attend déjà
Ange ou démon qu’importe
Au devant de la porte il y a toi

J’ai vu le loup, le renard le lièvre, chanson du moyen-âge :

J’ai vu le loup, le renard, le lièvre,
J’ai vu le loup, le renard cheuler*.
C’est moi-même qui les ai rebeuillés*.
J’ai vu le loup, le renard, le lièvre,
C’est moi-même qui les ai rebeuillés.
J’ai vu le loup, le renard cheuler.

J’ai ouï* le loup, le renard, le lièvre,
J’ai ouï le loup, le renard chanter.
C’est moi-même qui les ai rechignés,*
J’ai ouï le loup, le renard, le lièvre,
C’est moi-même qui les ai rechignés,
J’ai ouï le loup, le renard chanter.

J’ai vu le loup, le renard, le lièvre,
J’ai vu le loup, le renard danser,
C’est moi-même qui les ai revirés,*
J’ai vu le loup, le renard, le lièvre,
C’est moi-même qui les ai revirés,
J’ai vu le loup, le renard danser.

* Les mots marqués d’un astérisque sont des verbes tombés en désuétude signifiant respectivement : boire, épier, entendre, imiter, faire danser.

Placer des événements sur un frise chronologique avec frisechrono.fr : http://frisechrono.fr/

Padlet :

Created with Padlet

Leave a Reply